Le Seuil - Vers la Connaissance.


 
AccueilPortailS'enregistrerConnexionFAQ

Partagez | 
 

 GRAIN DE SEL d'Arabelle I -L'expansion de la conscience

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
LancelotdeFohet
Admin
avatar

Nombre de messages : 1800
Age : 62
Date d'inscription : 29/05/2007

MessageSujet: GRAIN DE SEL d'Arabelle I -L'expansion de la conscience   Dim 27 Juil 2008 - 16:58

GRAIN DE SEL d'Arabelle 4
L'expansion de la conscience-suite-




2 l'élaboration de la conscience

Dans le chapitre précédent ont été évoqués la triade
corps/Esprit/âme .
Ce sont 3 niveaux où la conscience s'engage, s'infuse et se
perfuse :
notre corps dense agit et réagit-
notre Esprit obéit, de façon individuelle, aux ordres de notre
mental (conscients et inconscients) -notre âme nous inspire.

Il n'y a pas moindre importance d'un niveau sur l'autre.

Un être en désir d'Eveil a pour objectif d'harmoniser ces 3
niveaux,
de les intégrer au mieux en totale équanimité,
et s'en donne les exacts moyens.

Un être éveillé intègre cette triade de façon équilibrée, en
permanence.

L'intention de l'Esprit s'imprime sur le véhicule de
manifestation, et si cette intention prend sa source dans le
mental inférieur (l'égo), sans connexion à l'âme, alors se
produisent nœuds, blocages énergétiques, malaises, divers
bobos & mal à dits.

L'ego*, tel un petit nuage gris voilant l'âme, quant à lui, pollue
l'Esprit, en entretenant les souffrances et les maux
psychiques, car il nous maintient dans un état de conflit duel.

Pourquoi ? Comment ?



Notre conscience de base définit notre libre-arbitre ,
elle est parasitée par nos scenarii de vie (patterns de base) :

- nos blessures d'adresse : de lignées, de culture, sociale, de
religion, ataviques.... (imitations)

- par nos blessures de programme :
Trahison, injustice, abandon, rejet, humiliation
(nous en avons 3/5 en dominantes)

- par la polarité sexuelle charnelle yin ou yang qui accapare,
soumet ou ignore le pôle complémentaire.

Ces parasites élaborent nos représentations mentales,
perceptives & Émotionnelles : notre vision du monde toute
personnelle.

Ils construisent l'égo (petit moi réactionnel) & nous relient au
mental inférieur, alimentent nos comportements par nos peurs
d'être, étriquent nos pensées, expériences, paroles.

Ces comportements de sur-vie ont été mis en œuvre, par
protection sur nos blessures, ont donc eu une utilité dans le
passé.

Nos peurs rétrécissent notre vie par leurs limitations,
source de conditionnements et nourrissant nos conflits & nos
douleurs; nous sur-adaptent ,ou/et immobilisent nos actions,
ou/et nous agitent , ou/et nous engrangent dans la violence,
et nous confortent dans la plainte :

"je suis malheureux (se) & triste dans ma vie mais je ne peux
pas faire autrement que de vivre cette vie là, je n'ai pas le
choix, je voudrais changer de vie mais je ne peux pas, je suis
coincé"....

Nos limitations se bâtissent selon ce cadre de base,
et nous éloignent de l'Amour, alors que notre potentiel créatif
est illimité.

Notre vérité est de ce fait toute subjective, élaborée sur une
illusion de vérité, et nous maintient dans la confusion mentale
d'une Toute-puissance rigide individuelle.

Ainsi l'on prend "des vessies pour des lanternes",
notre mental inférieur se leurre pour le Soi supérieur,
alors que cette subjectivité nous sépare du divin.

L'on se croit alors juste & exact alors que notre réalité ,& la
vérité qui en découle ,s'établissent exclusivement sur ce
pattern de représentations mentales, d'un plan de conscience
déterminé & évolutif,et occulte une vison plus panoramique..

Cette illusion nous confine dans l'ignorance via nos croyances.

Cela nous occasionne :
- des conflits relationnels :
l'on se sent victime de sa vie, l'on dit la subir avec son lot de
souffrances assorties ,car dépendant des circonstances
et des événements, mais surtout dépendant de stratégies
d'habitudes confortables & superficiellement sécurisantes, à
petits bénéfices secondaires...

L'on voit sa vie hostile alors que le principal adversaire n'est
que nous-même, dans nos insuffisances & nos faiblesses du
moment.

L'on utilise son libre-arbitre comme un joker...

Ceci amplifie le déni de soi et de l'autre & nos frustrations.

L'on sait toujours ce que l'on perd ..jamais ce que l'on gagne..

Exemples :
...L'on se maintient dans un lien sentimental délétère par des
mensonges et infidélités sous des prétextes fallacieux
matériels ou de descendance..ou alors l'on s'économise d'un
véritable lien d'amour constructif par du tourisme sexuel, ou
une incapacité à se fixer..
...l'on accumule les non-dits ,les malveillances ou les conflits
amicaux ou/et familiaux..

...l'on se plombe dans une vie professionnelle insatisfaisante , ou
alors l'on stase en paralysie, en "arrêt sur images" sur des
évènements douloureux...

..l'on procrastine (remet au lendemain ce que l'on peut faire le
jour même..et parfois on ne le fait ..jamais)..l'on a des tonnes
de projets en veille que l'on ne met pas en action
(trop de travail.. trop fatigué ..pas assez de sous..on verra plus
tard ..c'est compliqué pour l'instant ..)

...l'on dévalorise ou disqualifie les propos ou action d'autrui

dans moults drames ou mélodrames quand ils semblent troubler
la toute relative quiétude de notre décor...
.
..l'on joue aux "cow-boys et aux indiens",en s'obstinant sur les
"torts" de l'autre..

..l'on gèle nos émotions , l'on fuit , l'on adopte des
comportements d'évitement ou de retait (en prétextant un
recul nécessaire..) qui anesthésient la réalité..
ce que l'on ne voit pas ..n'existe pas ...., ne dérange pas , ne
bouscule pas.....(enfin c'est ce que l'on croit ..)
c'est le pays de "jamais-jamais" de Peter Pan...

-des conflits physiques : symptômes physiques de tous ordres
banals ou plus sérieux & psychiques , tels stress, anxiété ,
insomnies, dépression, irritabilité , agressivité, autorité,
manipulations, violence , paniques ou phobies..


Pour valider cette victimisation , ces "ironies du sort", cette
absence de résilience , ce manque de respect de soi, & d'autrui,
ce non-passage à des actes positifs & créateurs ,
l'on marchande sans cesse avec sa conscience, l'on négocie
des aménagements (des prétextes) l'on se justifie avec
beaucoup de complaisance envers soi-même, par
d'innombrables motifs (on sait être créatif pour se justifier..),
par d'innombrables excuses qui ne sont que des excuses à
notre sur-vie, à ne pas être ... Dans l'authentique ...:

"la vie ne m'a jamais fait de cadeau.."
"je vis dans le mensonge ou les non-dits ,mais dans ma famille ,
on a toujours vécu comme cela.."
" je suis brutal mais je n'ai connu que la brutalité.."
"j'essaie de faire autrement mais je n'y arrive pas"..
"c'est de la faute de l'autre, je n'y peux rien "...
"je ne suis pas parfait.."
"je suis dépendant de mes obstacles de vie .."
" c'est ma personnalité , je suis ainsi .."


Et dans ce manque de respect de soi & d'autrui ,
issu de pensées ,actes, paroles mécaniques d'habituation ,
complice implicite de notre mental inférieur,
l'on humilie sans cesse notre partie divine , notre âme,
l'on s'assujettit en basses fréquences vibratoires,
l'on se maltraite tout seul en pensant que c'est la faute
à "pas de chance" ou aux autres....et l'on accumule rancunes,
ressentiments , amertume, colères , attentes, déceptions &
craintes...
et l'on freine ainsi notre Ascension ..


Ces textes sont mis grâcieusement à la disposition des internautes.
Vous pouvez reproduire ce texte et en donner copie aux conditions suivantes :
qu'il ne soit pas coupé, qu'il n'y ait aucune modification de contenu, que vous en indiquiez la source [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] et que vous mentionniez le nom de ARABELLE

_________________
Cherchant, n'oublie jamais que vivre ici et maintenant te permet, par l'ancrage dans le quotidien et les gestes multiples de ta vie ordinaire, de t'exercer sans cesse à plus de conscience car "je ne suis réel que lorsque je suis !" disait Gurdjieff.
Ainsi s'extraire de l'illusion pour entrer dans la réalité de l'Eveil, tel est le propos sous-jacent à l'ensemble du forum.
Bien à vous.
                                                              Lancelot .
Revenir en haut Aller en bas
http://le-seuil.forumzen.com
 
GRAIN DE SEL d'Arabelle I -L'expansion de la conscience
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» GRAIN DE SEL D’ARABELLE : LES PENDULES A L’HEURE suite....
» Une nouvelle preuve de l'accélération de l'expansion de l'Univers grâce à Hubble
» Pour que le grain puisse germer et porter du fruit
» Sainte Gladys et commentaire du jour "Si le grain de blé meurt, il donne beaucoup de fruit"
» Méditation 227: Si le grain ne meurt ..

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Seuil - Vers la Connaissance. :: TABLE RONDE :: La Parole est à Vous.-
Sauter vers: