Le Seuil - Vers la Connaissance.


 
AccueilPortailS'enregistrerConnexionFAQ

Partagez | 
 

 les étoiles filantes des perséeides... 11 au 16 aout la nuit

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
LancelotdeFohet
Admin
avatar

Nombre de messages : 1800
Age : 62
Date d'inscription : 29/05/2007

MessageSujet: les étoiles filantes des perséeides... 11 au 16 aout la nuit   Jeu 13 Aoû 2009 - 20:30

Dès le 11 août en soirée, de nombreuses étoiles filantes pourraient zébrer le ciel. Pour assister au spectacle, une chaise longue suffit !
Comme chaque année à la même époque, entre mi-juillet et mi-août, la Terre traverse la trajectoire de la comète Swift-Tuttle. Or cette trajectoire est saupoudrée de grains de poussière laissés par la comète au cours de ses innombrables révolutions autour du Soleil. En pénétrant dans l’atmosphère terrestre à environ 59 km/s, ces grains s’échauffent et se désintègrent à haute altitude. La nuit, c’est ce qui donne les étoiles filantes.
Une augmentation soudaine du nombre des étoiles filantes est en principe prévu le 12 août en soirée, à partir de 17 h 30 TU (19 h 30, heure légale d’été en France métropolitaine). Mais selon l’International Meteor Organization, il est possible que ce sursaut commence dès 4 h 30 TU. Des observations au petit matin peuvent dont être tentées depuis la France.

Observer les étoiles filantes ne requiert aucun équipement particulier. Il faut juste un peu de patience et regarder le ciel nocturne à l’œil nu. Le mieux est donc de s’installer confortablement, par exemple dans une chaise longue.
Bien que les Perséides semblent provenir de la constellation de Persée (d’où leur nom), elles peuvent survenir dans toute région de la voûte céleste. Il n’est donc pas indispensable que Persée (au nord-ouest en début de nuit) soit visible depuis le site où vous vous installez. Seul bémol : un gros quartier de Lune se lève dès la nuit venue est diffuse une clarté qui risque de gêner quelque peu l’observation des météores les plus ténus.


Les conditions d'observation du
maximum d'activité de l'essaim ne sont pas cependant idéales
cette année. Dans la nuit du 12 au 13 Août, la lueur
d'un gros Dernier Quartier (phase de 0.59) présent dans le
ciel dès la tombée de la nuit à proximité
de la constellation de Persée sera un handicap certain pour
l'observation des météores les moins brillants.



Phase de la Lune au
moment du maximum d'activité de l'Essaim météoritique

(vue depuis l'hémisphère
Nord)

01

02

03

04

05

06

07

08

09

10

11

12

13

14

15

16

17

18

19

20

21

22

23

24

25

26

27

28

29

30

31






PL







DQ







NL







PQ








Quoiqu'il en soit, le spectacle
devrait se révéler quand même intéressant
car les Perséides figurent parmi les essaims les plus actifs
de l'année. Lorsque les conditions météorologiques
sont favorables, ceux qui projettent en cette occasion de passer
une nuit d'été dehors sous les étoiles sont
rarement déçus et passent généralement
une nuit passionnante à contempler le ciel et les nombreuses
et furtives visiteuses qui se consument en traversant les hautes
couches de l'atmosphère terrestre.



Dans la nuit du 11 au 12 Août,
les observateurs de France ou des pays limitrophes peuvent espérer
voir sous des cieux bien sombres entre 20 et 25 météores
environ par heure, et dans celle du 12 au 13, près de 40
météores par heure. Les observateurs de la nuit suivante,
celle du 13 au 14, devraient pouvoir encore apercevoir environ 25
météores par heure.



Les observateurs situés
au Québec (Canada), dans la nuit du 11 au 12 Août,
peuvent espérer observer environ 20 météores
par heure au cours de la première partie de nuit, et près
de 30 météores par heure en toute fin de nuit. La
nuit la plus favorable reste celle du 12 au 13, où nos amis
Québéquois peuvent espérer voir environ 35
météores par heure sous des cieux bien sombres. Dans
la nuit du 13 au 14, une vingtaine de météores par
heure pourront probablement encore être aperçus.



L'essaim des Perséides produit
des météores très rapides (59 km/s). Certains
laissent parfois une longue traînée brillante et persistante
visible plusieurs secondes après leur passage. Plus rares,
certains météores atteignent une magnitude inférieure
à -3, donnant lieu à d'impressionnants bolides.

_________________
Cherchant, n'oublie jamais que vivre ici et maintenant te permet, par l'ancrage dans le quotidien et les gestes multiples de ta vie ordinaire, de t'exercer sans cesse à plus de conscience car "je ne suis réel que lorsque je suis !" disait Gurdjieff.
Ainsi s'extraire de l'illusion pour entrer dans la réalité de l'Eveil, tel est le propos sous-jacent à l'ensemble du forum.
Bien à vous.
                                                              Lancelot .
Revenir en haut Aller en bas
http://le-seuil.forumzen.com
 
les étoiles filantes des perséeides... 11 au 16 aout la nuit
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Aspect Scientifique de l'observation des Étoiles Filantes
» Nuit des étoiles filantes le 11/8/2012 à Villers le Peuplier
» Y aura-t-il une tempête d'étoiles filantes le 23 mai ?
» Nuit des étoiles filantes 2015 à Uccle
» Grosse pluie d'étoiles filantes le Samedi 8 Octobre 2011

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Seuil - Vers la Connaissance. :: ESOTERISME/ASTROLOGIE/ASTRONOMIE/NUMEROLOGIE :: Juste au dessus de nous ces jours-ci !-
Sauter vers: