Le Seuil - Vers la Connaissance.


 
AccueilPortailS'enregistrerConnexionFAQ

Partagez | 
 

 Le Dalaï-Lama à Montréal Résumé de la conférence du Dalaï-L

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
LancelotdeFohet
Admin
avatar

Nombre de messages : 1800
Age : 62
Date d'inscription : 29/05/2007

MessageSujet: Le Dalaï-Lama à Montréal Résumé de la conférence du Dalaï-L   Lun 2 Nov 2009 - 21:36

Le Dalaï-Lama à Montréal





Résumé de la conférence du Dalaï-Lama, à Montréal le 3 octobre 2009
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Je
vous parle aujourd’hui à titre d’être humain et je suis un homme comme
les autres. Nous nous ressemblons tous et nos aspirations sont communes.
La compassion
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
À propos de l’éducation du cœur, mon premier apprentissage se fit par
ma mère et elle n’avait pas d’instruction. J’ai par la suite appris
dans les textes sacrés comment développer la compassion, mais la
racine, c’est ma mère.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Les
scientifiques ont trouvé que certaines personnes, qui ont naturellement
plus de compassion, ont un esprit plus calme. L’exposition au danger
peut cependant troubler ce calme. Ainsi, un bon ami moine de 94 ans,
qui a été détenu dans les prisons chinoises pendant 20 ans me disait
qu’il avait craint de perdre sa compassion… envers les chinois !
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
La compassion génère un état mental plus stable qui ne permet pas aux
traumatismes de demeurer. Plus la compassion est grande, moins il y a
de syndrome post-traumatique. À titre d’expérience personnelle, après
le 10 mars 2008, les nouvelles en provenance du Tibet étaient tristes à
déchirer le cœur. À la surface, j’étais impuissant et angoissé. En
méditant et en regardant à l’intérieur, le calme est revenu.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Sur un autre plan, j’ai subi une chirurgie à la vésicule biliaire qui
dure normalement une vingtaine de minutes et qui s’est prolongée
pendant trois heures à la suite de complications imprévues. Après une
semaine, j’étais complètement rétabli, à la grande surprise des
médecins… Pour moi, c’est simplement une conséquence de mon attitude
mentale.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Un ami scientifique américain, Aaron Beck, affirme que la négativité
est une projection mentale d’attachement (à son propre point de vue).
Pour apporter une solution à un problème, l’approche doit être
réaliste. Il faut donc connaître la réalité. Si l’esprit est perturbé,
il est difficile d’évaluer correctement la situation.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Des expériences conduites avec des singes démontrent que ceux qui sont
avec leur mère sont naturellement enjoués et pacifiques, alors que ceux
qui sont privés de leur mère s’isolent et adoptent un comportement
belliqueux.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
À New-York, un médecin qui faisait une présentation sur l’utilisation
abusive des concepts "moi, je, mien", affirmait que c’est le reflet
d’une attitude mentale centrée sur soi. Elle dénote une insécurité et
une anxiété qui entraîne un sentiment de séparation et une difficulté à
communiquer. Cette attitude a un impact notamment sur la pression
artérielle et sur la qualité du sommeil. La compassion ouvre la porte à
la communication.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Dans une famille où il y a de l’amitié et de l’affection entre l’homme
et la femme et qu’ils se supportent mutuellement, on sent le bonheur.
Pour les enfants, l’éducation est importante et elle doit inclure la
compassion.[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Mantras par le Dalaï-Lama
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]




Aujourd’hui, la société met l’accent sur la beauté extérieure au
détriment de la beauté intérieure. On investit beaucoup sur l’image
(cosmétiques, chirurgies esthétiques, vêtements), mais très peu sur la
beauté intérieure. Pourtant, la compassion ne coûte pas cher.
Dans
votre entourage, l’exercice de la compassion et de l’entraide crée un
sens de la communauté et des relations harmonieuses avec les voisins.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Au niveau international, si on examine les causes de la dernière crise
financière, on découvre essentiellement qu’elle fut provoquée par
l’avidité et la spéculation. Elle a causé des problèmes d’éthique
morale. Quand ça va de mal en pis et qu’on dit que tout va bien, il y a
un manque de considération et un manque de compassion.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Un mot sur le sourire : il y a le sourire diplomatique, le sourire
sarcastique, le sourire intéressé (argent…) et le sourire sincère. Il
faut apprendre à sourire davantage. Le véritable sourire nous fait se
sentir plus à l’aise. Nous sommes des animaux sociaux. C’est l’émotion
qui nous amène à nous rassembler. C’est une force que d’être ensemble.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Au contraire, la haine nous éloigne ; elle crée une distance. La
solitude, on la crée soi-même. Essentiellement, une vie heureuse dépend
de notre attitude mentale. Bien sûr, l’action injuste requiert une
opposition ferme, mais sans compassion, elle n’engendrera que
résistance. La compassion ne signifie pas abdiquer ou se rendre. Envers
une personne, cela ne signifie pas non plus avoir de la pitié, mais
comprendre et respecter. Tous les êtres ont le droit d’échapper à la
souffrance. Il y a lieu de distinguer les actions posées et les
personnes.
Il y a 2 niveaux de compassion
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
La compassion physique ou biologique…
spontanée comme celle qui existe entre la mère et son enfant. C’est une
graine à faire fleurir avec intelligence et bienveillance. Il y a aussi
celle qui existe au niveau de l’essence de l’être. Elle doit être au
cœur de tout être humain et on peut même l’étendre à nos ennemis. La
compassion comporte de grands bénéfices.
Pour moi, il y a 3 approches au développement de la compassion
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
• Dans les religions théistes, l’idée de soumission à Dieu, qui est porteuse d’amour infini envers notre prochain.
• Dans les religions non théistes, (comme le bouddhisme), la compassion
repose sur la loi de causalité ; faire du bien aux autres, à
nous-même ; en nuisant aux autres, je construis ma propre souffrance.
• La réalité d’aujourd’hui qui requiert la mise en œuvre d’une éthique
laïque, reposant sur le bon sens, l’expérience commune et les résultats
d’expériences scientifiques (par exemple, comment augmenter notre
bien-être
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Le 21ième siècle pourrait véritablement être un siècle de compassion, d’altruisme et de paix véritable.
Période de questions
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Quelques-unes des questions-réponses de cette conférence
Comme parents, comment assurer l’éducation de nos enfants ?
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Le développement harmonieux fait appel au cœur et à l’intelligence.
L’éducation des enfants signifie une vie pleine de sens. Au
développement des qualités cérébrales, il faut allier la chaleur
humaine, autrement on court au désastre. La base du progrès repose sur
une alliance des deux.
Ça commence par passer plus de temps avec nos enfants.
Comment, nous canadiens d’origine tibétaine, pouvons-nous transmettre notre héritage ?
Au cours des siècles, les Tibétains ont su transcrire dans leur propre
langue les textes bouddhistes écrits en sanscrit et développer une
véritable culture de compassion. Toutes les minorités d’autres
religions ont partagé ces valeurs communes en conservant leur religion.
C’est ce qui est important.
Cela ne se fera pas tout seul. Nous sommes enclins à la paresse et il
est important d’inculquer une discipline du travail, si on veut relever
des défis.
Est-ce que la paix dans le monde est une utopie ?
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]J’ai
74 ans et j’ai vu et vécu bien des guerres : la 2ième guerre, celle de
Corée, celle du Viet-Nam… J’ai vu des progrès technologiques et
beaucoup de violence, plus de 200 millions de morts.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
J’observe un changement d’attitude dans les populations. Les gens
n’accordent plus leur support à la guerre comme ce fut le cas à la
première grande guerre.
- Les mouvements d’opposition et les pressions sur les gouvernements par le peuple s’intensifient.
- À la suite d’Hiroshima, les Japonais n’en veulent plus aux Américains.
- L’Allemagne s’est relevée de ces guerres et a aboli le mur.
- L’Union soviétique, pays totalitaire, tient davantage compte de la
volonté et des besoins du peuple à l’instar de la Chine.
Est-ce que le concept de bonheur varie selon l’âge ?
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Bien sûr, mais ici, j’ai une préoccupation particulière pour nos
adolescents. Il faut porter une grande attention au développement de la
compassion à cette étape de leur vie, alors que ces qualités sont trop
souvent obnubilées par le seul développement de l’intellect, où la
tendance à tricher est très forte. Ils ont besoin de support et de
renforcement positif dans le développement de leur identité.
Doit-on conserver notre religion ?
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
La religion a beaucoup à faire avec l’émotion et pas toujours avec la
raison. Mieux vaut maintenir les traditions, à moins d’être fermement
convaincu de la nécessité d’un changement. Autrement, il est préférable
de s’en tenir à la religion qui fait partie de notre culture. Toutes
ont ce qu’il faut pour amener la paix et la compassion.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Résumé rédigé par Yvan Daigle, participant à la conférence

_________________
Cherchant, n'oublie jamais que vivre ici et maintenant te permet, par l'ancrage dans le quotidien et les gestes multiples de ta vie ordinaire, de t'exercer sans cesse à plus de conscience car "je ne suis réel que lorsque je suis !" disait Gurdjieff.
Ainsi s'extraire de l'illusion pour entrer dans la réalité de l'Eveil, tel est le propos sous-jacent à l'ensemble du forum.
Bien à vous.
                                                              Lancelot .
Revenir en haut Aller en bas
http://le-seuil.forumzen.com
 
Le Dalaï-Lama à Montréal Résumé de la conférence du Dalaï-L
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Bibliothèque/ Bouddhisme tibétain : Sa Sainteté Le Dalaï-Lama Transformer son esprit
» Bouddhisme et Actu: Le Dalaï Lama contre le Karma noir
» Les Dix Préceptes qui refrènent les passions par S.S. le XIVème Dalaï-Lama
» Paroles de Vérité par Sa Sainteté le XIVème Dalaï Lama
» Le Dalaï-lama veut nommer son successeur

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Seuil - Vers la Connaissance. :: TABLE RONDE :: La Parole est à Vous.-
Sauter vers: